Confinement : informations pratiques

  • Post published:3 novembre 2020
  • Post category:Actualités
Un nouveau confinement a été mis en place par le Gouvernement le vendredi 30 octobre 2020. Durant ce confinement, les visites de locaux commerciaux du GIE Paris Commerces se poursuivront (sur rendez-vous, une personne à la fois).
 
Retrouvez nos annonces de locaux à louer sur le site https://locaux-bureaux.paris.fr/fr/. Pour toute question vous pouvez nous joindre  :


Mesures de soutien aux entreprises

Face à ce nouveau confinement, le Gouvernement réactive et renforce ses mesures de soutien aux entreprises :

Le fonds de solidarité

  • Pour les entreprises et les commerces fermés administrativement

Toutes les entreprises de moins de 50 salariés fermées administrativement pourront recevoir une indemnisation allant jusqu’à 10 000€ quel que soit le secteur d’activité et la situation géographique.

  • Pour les entreprises, restant ouvertes mais durablement touchées par la crise, des secteurs du tourisme, événementiel, culture, sport et des secteurs liés

Il s’agit de toutes les entreprises de moins de 50 salariés, ne fermant pas mais subissant une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 %. Elles bénéficieront également de l’indemnisation mensuelle allant jusqu’à 10 000€.

  • Pour les autres entreprises restant ouvertes mais impactées par le confinement

Pour toutes les autres entreprises de moins de 50 salariés qui peuvent rester ouvertes mais qui subissent une perte de plus de 50 % de leur chiffre d’affaires, l’aide du fonds de solidarité pouvant aller jusqu’à 1 500€ par mois sera rétablie. Elle permettra de soutenir tous les indépendants.

Pour être accompagnés dans vos démarches

Le Gouvernement a mis en place un numéro spécial d’information sur les mesures d’urgence pour les entreprises en difficulté :
le 0 806 000 245 (appel non surtaxé, prix d’un appel local). Il est accessible du lundi au vendredi de 9 à 12 heures puis de 13 à 16 heures.

Ce numéro d’appel est conçu pour vous renseigner et vous orienter vers les aides d’urgences mises en place : le fonds de solidarité, les reports de charges ou d’impôts, les prêts garantis par l’État, l’activité partielle, etc.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin