5 marques engagées qui inventent une autre mode

  • Post published:13 avril 2022
  • Post category:Actualités
les-recuperables-boutique-paris-18

On le sait, l’industrie textile est l’une des industries les plus polluantes au monde. La fabrication des vêtements consomme énormément de ressources et une grande partie de ceux-ci finit jetée, incinérée ou enfouie. Face à ce constat, plusieurs marques ont choisi de produire des vêtements autrement ou de réinventer la manière dont on consomme la mode : utilisation de fibres naturelles ou recyclées, upcycling, fabrication locale et durable, location, seconde main…

Parmi ces jeunes marques engagées pour une mode éthique et durable, en voici cinq qui ont ouvert une boutique à Paris avec l’aide du GIE Paris Commerces.

Mode durable : 5 marques engagées pour une autre mode

Les Récupérables

les-recuperables-mode-durable-upcycling

Créée par Anaïs Dautais-Warmel en 2016, la marque « Les Récupérables » a choisi de ne produire aucune nouvelle matière, elle travaille uniquement à partir de matières existantes récupérées : rideaux, linge de maison, fins de rouleaux de tissu, chutes de production, vêtements collectés auprès de partenaires… Les créations, en séries limitées, sont confectionnées dans des ateliers français employant des personnes en insertion professionnelle.
lesrecuperables.com

11 rue des Gardes, Paris 18e – Paris Habitat
Lundi : 9h30 – 18h30
Mardi à vendredi : 9h30 – 19h00
Samedi : 9h30 – 19h30

Possible France

possible-france-mode-location

Consommer la mode autrement, louer ses vêtements et accessoires plutôt que de les acheter, c’est ce que propose la plateforme Possible France depuis trois ans. Le service fonctionne sur un modèle d’abonnement mensuel sans engagement. Possible sélectionne des vêtements et accessoires auprès de marques et de petits créateurs français, portant des valeurs éthiques et éco-responsables.
possiblefrance.com

33 rue de l’Ouest, Paris 14e – RIVP
Du lundi au mercredi : 10h00 – 18h00
Du jeudi au samedi : 10h00 – 20h00

Verjari

Verjari développe des vêtements innovants pour la course et les sports outdoor. Antoine Verhille et François Sandjari, ses deux fondateurs, mettent l’innovation au service de la technicité et de l’éco-responsabilité. Ils utilisent des fibres recyclées ou biosourcées (à partir de marc de café ou d’huile de ricin par exemple), produisent en France ou en Europe. Quant à leurs emballages, ils sont biodégradables et se décomposent lorsqu’ils sont immergés dans de l’eau bouillante.
www.verjari.fr

247 rue Marcadet, Paris 18e – Paris Habitat

Loom

loom-mode-durable-paris-centre
©Crédit photos : LOOM
loom-mode-durable-paris-centre

« Produire moins mais mieux » tel est le credo de Loom. Pour lutter contre la surconsommation de vêtements et l’impact désastreux de la fast fashion, la marque s’est donnée pour mission de créer des vêtements durables. Elle s’est affranchie du système des collections sans cesse renouvelées et propose des pièces conçues pour tenir dans le temps, fabriquées localement (en France ou au Portugal) à partir de matières biologiques.
www.loom.fr

Ouverture prochaine – 4 rue Barbette, Paris Centre – Elogie-Siemp

1083

1083-jeans-made-in-france
©Crédit photos : 1083

En 2013, la marque s’est lancée le défi de relocaliser la fabrication de jeans en France, à moins de 1083 km de ses clients (la distance qui sépare les deux villes les plus éloignées de l’hexagone). Elle réalise toutes les étapes de la transformation du coton sur le territoire : les jeans sont entièrement confectionnés, tissés, teints et délavés en France. Le tout exclusivement en coton bio avec un procédé unique de délavage laser sans chimie, ni eau, ni sablage.
www.1083.fr

114 rue de Turenne, Paris 3e – RIVP
Du mardi au samedi 11h00 – 20h00
Dimanche et lundi : 13h00 – 19h00

Seconde main : développement des ressourcerie et friperies

Ressourcerie La Rockette Montgallet

En complément de ces marques, de nombreux acteurs comme les friperies ou ressourceries, s’engagent pour le réemploi en proposant vêtements et accessoires de seconde main.

Dans le cadre de son plan Économie Circulaire, la Ville de Paris s’est d’ailleurs fixé comme objectif d’aider à l’ouverture d’un lieu de réemploi par arrondissement. De plus en plus de ressourceries voient ainsi le jour dans la capitale.

Celles-ci collectent les objets et matériaux -notamment textiles- dont les Parisien·ne·s n’ont plus besoin et les revalorisent (nettoyage, réparation, revente, recyclage…). Elles jouent également un rôle important de sensibilisation auprès du public, en encourageant l’acquisition de pratiques plus respectueuses de l’environnement.

Quelques structures installées par le GIE Paris Commerces :